Les métiers n’existent plus : nous sommes tous des ensembles de compétences

28/10/2019
Les métiers n’existent plus : nous sommes tous des ensembles de compétences

- Article par Bénédicte de Raphélis Soissan

"Les carrières linéaires ne constituent plus le modèle dominant, et ce depuis déjà plus d’une dizaine d’années. Si, auparavant, un métier signifiait un ensemble de choses très définies, que nous comprenions sans difficulté, les chemins tous tracés ont été clairement effacés, laissant place à un imbroglio de perspectives toutes aussi complexes les unes que les autres. D’un pays à un autre, d’un secteur à un autre, et parfois même d’une entreprise à une autre, un intitulé de poste ne veut plus dire la même chose."

"Aujourd’hui, et surtout demain, nous n’enchaînerons plus les postes, mais plutôt les missions, mobilisant chacune des compétences propres. Pourtant, face à un marché du travail se transformant à une vitesse devenant parfois difficile à suivre, nos modèles et nos repères demeurent ceux d’une autre époque et nos grilles de lecture actuelles sont datées."

La disparition inéluctable de la notion de métier

"Cette vision d’antan, c’est celle réductrice et pourtant maîtresse de l’intitulé de poste. Comme si l’essence même des capacités d’un collaborateur se résumait en une sélection restreinte et souvent arbitraire de quelques mots."

"Pourtant, l’approche du recrutement par métier, qu’il soit interne ou externe, arrive à ses limites. Les entreprises ont besoin aujourd’hui de relever des défis ambitieux, fonctionnent en missions successives, qui vont non seulement demander de mobiliser certaines compétences bien précises, mais aussi de les faire interagir entre elles."

"Ainsi, la réflexion par intitulés occulte le principal besoin des ressources humaines, comme des collaborateurs : celui de prendre en compte tous les potentiels."

Les compétences, seules capables de relever le défi de l’évolution du marché du travail

Mais comment pourrions-nous faire maintenant ? 

Lire la suite de l'article